TDJ Haïti/Ayiti

TDJ Haïti/Ayiti: Terre des jeunes Haïti/Ayiti

Terre des Jeunes Haïti/Ayiti est représenté actuellement par la Fondation Écosophique Caonabo (FÉCA) qui est une organisation enregistrée légalement en Haïti.

En effet, en ce qui concerne l’environnement, la Fondation Écosophique Caonabo partage les mêmes préoccupations et la même vision que l’organisation Terre des Jeunes tel qu’elle l’a défini dans ses statuts.

Bien que les objectifs et les actions de la FÉCA soient plus larges que ceux de Terre des Jeunes : ( la FÉCA met en avant des intentions culturelles telles que la réhabilitation et la protection des cultures et des modes de vie traditionnels des Peuples Naturels, Autochtones ou Primordiaux), la FÉCA agit aussi tout à fait dans le domaine de l’environnement car la protection de la Nature et la lutte contre tous les types de pollutions sont des priorités pour permettre la survivance des modes de vies indigènes. Ainsi, la Fondation Écosophique Caonabo est engagée dans la préservation et la protection de l’environnement, et la reforestation, comme la préservation de la biodiversité, lui sont des objectifs prioritaires et incontournables. 

Ainsi, selon le protocole d'accord fait à Port-au-Prince le 5 juin 2008, la Fondation Écosophique Caonabo (FÉCA) est disposée à représenter Terre des Jeunes Haïti/Ayiti et d’assumer la coordination nationale pour le pays Haïti et pour l’Île d’Ayiti (Haïti et Saint-Domingue).

Contact

Antji Daniel OUACHÉE
Coordinateur National Terre des Jeunes pour Haïti
c/o Fondation Écosophique Caonabo : FÉCA (www.fondationecosophiquecaonabo.org)
Rue Laurier, Impasse Latortue #1, Delmas 48, Port-au-Prince, Haïti WI
Tél : (509) 22 49 41 89 ; (509) 34 57 95 11 ; (509) 38 45 61 63.
Courriel : antjilela@yahoo.com ; terredesjeuneshaiti@yahoo.frLire la suite

TDJ Haïti/Ayiti: Bienvenue à Terre des jeunes Port-au-Prince, Haïti

Bienvenue sur Terre des jeunes Port-au-Prince!

Cliquez ici pour la galerie photo

(à venir)

(SVP édier ce texte pour y mettre vos informations)

TDJ Haïti/Ayiti: Un beau survol des actions réalisées en Haïti par thèmes

Un beau survol des actions réalisées en Haïti par thèmes

Voir le document pdf ci-joint.

Documents: 

TDJ Haïti/Ayiti: Assemblée Générale de la COHAIV : Coalition Haïtienne des Volontaires

Assemblée Générale de la COHAIV : Coalition Haïtienne des Volontaires
Assemblée Générale de la COHAIV : Coalition Haïtienne des Volontaires

À l’occasion de la première Assemblée Générale de la COHAIV : Coalition Haïtienne des Volontaires, le 26 septembre 2012 à Port-au-Prince, La Fondation Écosophique Caonabo (FÉCA) qui représente Terre des Jeunes Haïti/Ayiti (TDJHA), en tant qu’une des organisations membre fondateur, expose le résultat de ses activités. Ainsi, dans l’élan de l’exposition faite le 22 septembre à l’occasion de la Journée Internationale de la Paix, la FÉCA présente une exposition en deux parties.
D’une part la valorisation des déchets à travers l’artisanat (plumiers faits à partir des boites de conserves ; valises en crochet faites à partir des sachets plastiques ; décorations et masques réalisés à partir de bouteilles et de gallons en plastique ; peintures sur carton ; reconstitution de feuilles de papier ; etc.). Aussi, la valorisation des déchets de biomasse (papier, carton, sciure de bois) comme combustibles sous forme de briquettes ou de pellètes, qui accompagnent les réchauds à pyrolyse d’Eko Ayiti.
D’autre part la présentation d’objets témoignant de la culture et du mode de vie des Premiers Peuples d’Amériques et d’Ayiti vus pour comme des précurseurs de l’Écologie et de la sauvegarde de l’environnement et aussi comme culture de la Paix. Pour rappeler au public les liens entre Paix et Sauvegarde de l’Environnement on a évoqué les slogans tels que « Yon bon Anviwonman egal la Pè » (Un bon Environnement c’est la Paix) ; « Plante yon Pyebwa se Konstwi la Pè » (Planter un Arbre c’est construire la Paix) ; « Yon bon Anviwonman se plis riches, se mwens mizè, se plis la Pè » (Meilleur est notre Environnement, c’est plus de Richesses, c’est moins de Misère, c’est plus la Paix).Lire la suite

TDJ Haïti/Ayiti: FÉCA/TDJ Haïti/Ayiti expose à la Journée Internationale de la Paix 2012

FÉCA/TDJ Haïti/Ayiti expose à la Journée Internationale de la Paix 2012

À l’occasion de la Journée Internationale de la Paix 2012, différentes organisations haïtiennes locales œuvrant pour la Paix se sont regroupées pour marquer cet événement le samedi 22 septembre au Champs de Mars, à Port-au-Prince. Facilité par la Minustah, avec la coordination de Viva Rio et la présence du MJSAC, cette commémoration a pris la forme d’un petit festival culturel et artistique avec des activités sportives, des danses, des scénettes de théâtre, des chants et des stands d’exposition d’objets artisanaux et de sensibilisation à la Paix. Avec un support matériel pratiquement inexistant les différentes organisations présentes ont fait tous leurs efforts pour que cette activité se réalise et sa réussite était presque un défit par rapport aux contraintes et à la conjoncture locales.Lire la suite

TDJ Haïti/Ayiti: Réchaud Eko-Ayiti

Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti
Réchaud Eko-Ayiti

Le réchaud Eko-Ayiti est un réchaud amélioré qui peut s'utiliser avec du charbon ou encore des briquettes de fibres végétales compressées (feuilles, sciure de bois, bagasse, etc.).

Dans les photos, nous pouvons voir l'utilisation avec une briquette. On la coupe en morceaux, on peut mettre un peu d'accélérant pour démarrer la première briquette (essence, alcool ou autre), ensuite on allume et le tour est joué. On peut régler l'apport d'air à l'aide d'une petite ouverture dans le bas du réchaud.

Sur la dernière photo, on peut aussi utiliser des "pellets" ou granules de fibre végétale comme combustible.

Voir aussi le vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=jrYntoJDmB0

Pour plus d'informations, contactez :
Antji Daniel OUACHÉE
Coordinateur National Terre des Jeunes pour Haïti-Sud
c/o Fondation Écosophique Caonabo : FÉCA
Rue Laurier, Impasse Latortue #1, Delmas 48, Port-au-Prince, Haïti WI
Tél : (509) 22 49 41 89 ; (509) 34 57 95 11 ; (509) 38 45 61 63.
Courriel : antjilela@yahoo.com ; terredesjeuneshaiti@yahoo.fr

TDJ Haïti/Ayiti: Communiqué L’ONG Terre des Jeunes prend le rôle du relais Planèt’ERE-Haïti

Communiqué L’ONG Terre des Jeunes prend le rôle du relais Planèt’ERE-Haïti

Le 5 août 2012, après plusieurs débats et réunions, les membres de Terre des Jeunes-Haïti ont créé le Comité National Planet’ERE-Haïti.
Ainsi, le procès-verbal de la réunion de Terre des Jeunes-Haïti à son siège social des Gonaïves, annonce à l’ONG internationale francophone Planèt’ERE, l’élection des 5 membres suivants au Comité National Planet’ERE-Haïti (CNPH)

  • 1. Augustin Dieuseul , Président ( Centre Haïti / ville des Gonaïves)
  • 2. Zacharie Alcimé , Co-président ( Nord Haïti/ Ville du Cap Haitien)
  • 3. Joseph Jonny , Trésorier ( Centre Haïti / ville des Gonaïves)
  • 4. Lounes Felicin , Chargé de communication ( Ouest Haiti/ ville Port au prince)
  • 5. Augustin Sophia, Secrétaire (Centre Haïti / ville des Gonaïves)

Tous bénévoles et membres de Terre des Jeunes Haïti, ils expriment leur volonté et leur engagement à représenter l’ONG Planèt’ERE sur le territoire haïtien.
Dans les rencontres qui vont suivre, le CNPH précisera les mandats qu’il compte exécuter au profit de l’ONG-Planèt’ERE, conformément au document d’orientation Planèt’ERE-Nationaux, dont il a pris connaissance et qui a conduit à la formation du CNPH.
En ma qualité de membre conseiller du CA de l’ONG Planèt’ERE et représentant national, j’adresserais un rapport à l’exécutif de l’ONG Planèt’ERE afin d’obtenir l’accréditation qui fera de Terre des Jeunes-Haïti, le représentant officiel de l’ONG Planèt’ERE en Haïti et ainsi augmenter son rayonnement sur le territoire haïtien

Augustin Dieuseul
Président de Terre des Jeunes- Haïti
Gonaïves
Haïti, le 5 Août 2012

Gonaïves, Haïti, TDJ Haïti/Ayiti: énergie alternative au charbon de bois

énergie alternative au charbon de bois
énergie alternative au charbon de bois

L’équipe de Terre des Jeunes Gonaïves et celle de Port au Prince
coopèrent depuis plusieurs mois sur un projet de recyclage avec les
jeunes des Gonaïves de façon à fabriquer des briquettes comme énergie
alternative qui devrait substituer le charbon de bois, cette pratique
du charbon de bois qui devient actuellement un des problèmes majeurs
liés à la dégradation de l’environnement en Haïti.

Une vingtaine de jeunes Garçon se sont réunis au jardin communautaire
de Terre des Jeunes pour suivre attentivement une formation sur la
fabrication moderne des briquettes, il est à noter que l’équipe de
Terre des Jeunes Gonaïves est en bon débat avec les représentes du
Programme Alimentaire Mondial, une façon à encourager la migration des
cantines scolaire dans la région du charbon aux briquettes, d’où
source de création d’emploi.
Anjti et Joël, respectivement coordonnateur et vice-coordonnateur du
mouvement Terre des Jeunes en Haïti de 14 ans étaient les deux
principaux intervenants de cette belle journée formation.

Joël

TDJ Haïti/Ayiti: Représentation de Terre des Jeunes Haïti/Ayiti

Voici de bonnes nouvelles de Terre des Jeunes Haïti /Ayiti

À voir sur le site du journal haïtien Le Nouvelliste (cliquez sur les liens)

"La participation haïtienne au parlement mondial de la jeunesse pour l'eau" article du Nouvelliste 4 avril 2012

Alexandra V. Destin Pierre déléguée par la COHAIV (Coalition Haïtienne des Volontaires dont la Fondation Écosophique Caonabo / Terre des Jeunes Haïti/Ayiti est membre) pour participer au nom d'Haïti au 6ème forum mondial de l'eau à Marseille (France) est aussi membre de Terre des Jeunes Haïti/Ayiti en tant que responsable culturel.
Elle témoigne : "Mon engagement pour l'eau : Il ne peut y avoir de protection de l'eau sans protection de l'écosystème qui l'entoure : Avec Terre des Jeunes-Haïti, j'ai travaillé à revaloriser les moeurs indiennes qui ont prévalu en Haïti à l'époque précolombienne, où la vie a été en constante harmonie avec la nature..."

http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=103962&PubDat...
Nous pouvons la féliciter car elle est notre porte drapeau auprès de la Jeunesse à travers son engagement pour son pays où il y a tant de travail à faire dans le domaine de l'environnement et la gestion de l'eau...

Merci Alexandra pour ton dévouement.
Antji

Le même jour dans le même journal un autre article métant en valeur l'engagement de la Fondation Écosophique Caonabo pour la résurgence de la mémoire des Aborigènes d'Ayiti qui avaient fait de l'Île un véritable Paradis...

Commémoration de la cinq cent dix-septième année du combat de la Vega Réal organisée par des jeunes étudiants qui avaient été sensibilisés à cette cause étant jeunes élèves à travers nos conférences et qui ont pris le relai.Lire la suite

TDJ Haïti/Ayiti: Gestion des Risques et Désastres et de Secourisme Communautaire

L’OIM donnera une formation en matière de Gestion des Risques et Désastres et de Secourisme Communautaire pour 25 membres de la Fondation Écosophique Caonabo et du Réseau Terre des Jeunes de la zone métropolitaine.
L’objectif de cette formation est de donner les connaissances pratiques, techniques et organisationnelles à des jeunes actifs au niveau de leur communauté afin qu’ils puissent intervenir efficacement auprès des populations locales en cas de catastrophe : Cyclones, Inondations, Épidémie, Tremblements de Terre, accidents, etc.
Les jeunes choisis pour la formation devront être capables de former d’autres membres de FECA-TDJHA et d’autres personnes de leur communauté.
Une évaluation notée sera effectuée en fin de formation et ceux qui auront le nombre de points nécessaires bénéficieront d’un certificat.
5 jeunes parmi Terre des Jeunes de Delmas seront sélectionnés en vue de créer une cellule d’urgence en cas de catastrophe.
La formation va se dérouler au siège de la Fondation Écosophique Caonabo à Delmas 83, rue Dr Noël #3, du lundi au vendredi à raison de 3h par jour soit de 10h à 1h soit de 11h à 2h. (la date sera précisée ultérieurement. Si vous avez des problèmes vis-à-vis de l’horaire mais que vous êtes intéressés signaler le.)

L’INSCRIPTION :
Pour pouvoir être candidat à la formation il faut que le membre :
1. Vienne remplir une fiche d’inscription au Siège de la FÉCA à Delmas 83, rue Dr Noël, #3. Dans la fiche d’inscription, il s’engage à :
a. Suivre la totalité de la formation
b. être disponible pour retransmettre la formation
c. être actif auprès de la population en cas de catastrophe
d. s’engage à payer les frais demandés une semaine avant la formation s’il est retenu.Lire la suite

Gonaïves, Haïti, TDJ Haïti/Ayiti: 10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires

10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires
10e anniversaire de l'Année internationale des volontaires

L’année 2011 marque le dixième anniversaire de l’Année Internationale des Volontaires (AIV+10) à travers le monde. En cette circonstance, en Haïti plus d’une vingtaine d’organisation volontaires supporté par le Ministère de la Jeunesse des Sports et de l’Action Civique (MJSAC) et le programme des Volontaires des Nations Unies en Haïti (VNU) ont formé une équipe dénommée ‘’Coalition Haïtienne pour l’Année Internationale des Volontaires’’ (COHAIV).
Plusieurs activités ont marqués cette célébration, telles : Un grand concours national artistique et littéraire, une journée Nationale de nettoyage, des Conférences débats, Match de football entre Volontaires dominicains et haïtiens, des ateliers de réflexions sur le Volontariat et une grande cérémonie officielle. Toutes ces activités ont été coordonnées par Junior Mercier, coordonateur national AIV+10 en Haiti.
Terre des Jeunes Gonaïves s’est impliquée dans ces activités avec Lounès FELICIN, ancien président du réseau des jeunes TDJ dans l’Artibonite qui est à Port au Prince pour ses études universitaires qui a coordonné le grand concours national pendant 3 mois. Lounès se dit fier et satisfait de continuer a travaillé comme Volontaire. Il s’est réjouit également de travaillé avec l’équipe de Port au Prince qui a donné une forte contribution en ressources humaines à la COHAIV. Lounès FELICIN a participé à la COHAIV comme representant de TDJ Port au Prince et a coordonné le groupe responsable du concours national sous le thème ‘’Ann fè konbit pou rebati Ayiti nan lapè pou yon devlopman dirab’’ et également les deux journées de conférence les 29 et 30 Novembre 2011 autour du thème « Le Combitisme, l’impact du volontariat sur la réalisation des OMD et la cohésion sociale au sein des communautés »

Gonaïves, Haïti, Gros-Morne (Haïti), Delmas, Haïti, St. Marc (Haïti), Léogâne, Haïti, TDJ Haïti/Ayiti, Québec, Port Margot, Haïti, MHOJERE (Haïti), Cayes-Jacmel, Haïti: En mémoire du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti

Vous voulez ajouter votre message? Laissez un commentaire ici!

Les membres de toutes les antennes de TDJ de par le monde ont une pensée spéciale pour les membres des antennes haïtiennes de Terre des jeunes, leurs proches, et toute la population haïtienne. Nous soulignons spécialement le travail sans relâche des membres de TDJ et de la jeunesse haïtienne pour se relever de la difficile année 2010 qui leur a été imposée; les sections haïtiennes demeurent le fer de lance du mouvement transnational de Terre des jeunes, et une inspiration profonde pour nous tous. 

Voici un message de TRAGELUS Wilson DG AJGR Gros-Morne (Haïti):

Puissent ces vœux, au-delà de chacun de nous et des nôtres, rejoindre notre pays meurtri !

Paix
Union
 Des joies
Des espoirs
Amour.Succès
Des réalisations
RespectHarmonie
Santé  et solidarité
Bonheur et humilité
ConfraternitéPureté
Amitié Sagesset pardon
égalitéLiberté et chance
Sincérité et .Fraternité
Équilibre foi, santé et  dignitéBienveillance, force et bonté De la patience. 
De la ténacité

Prospérité

Et  santé

Cordialement et Bonne Année 2011 à toute l’équipe Terre des Jeunes,

Et ceci de nos collègues de Côte d'Ivoire, eux-mêmes aux prises avec une situation très difficile dans leur pays:

 

"En ce jour de commémoration du premier anniversaire du séïsme dee votre pays, j'aimerais très sincèrement vous apporter ma compassion, et l'appui moral à toutes les familles ayant perdus un membre chèr, de tous les membres de TERRE DES JEUNES Cöte d'Ivoire.

Ces évenements ne doivent pas être une fatalité mais un facteur de recherche au plus profond de vous de solution viables et durables pour les jours et années avenir.

Pour ce avenir, il nous incombes de gerer de façon efficiente nos ressources energetique certe, mais encore mieux, former les ressources humaines nécéssaires, informer la population, potentiel usagers et clients de nos différents trouvailles.

QUE DIEU VOUS BENISSE

Voici un message de Antji Daniel Ouachée coordinateur de TDJ Haïti:

 

 

FONDATION ÉCOSOPHIQUE CAONABO: FÉCATERRE DES JEUNES HAÏTI/AYITI : TDJHA
12 JANVIER 2011 :
JOURNEE DE RECUEILLEMENT ET DE REFLEXIONLire la suite

Pour la journée de commémoration du souvenir du séisme de magnitude 7,1 du 12 janvier 2010 en Haïti, Terre des Jeunes Haïti/Ayiti invite tous ses membres à travers le pays au recueillement en mémoire à toutes les victimes qui perdirent la vie.

Plus particulièrement, nos pensées se tourneront vers nos valeureux membres qui furent parmi les 250 000 décédés :

  •  CARL PRESLY : secrétaire de Terre des Jeunes Léogâne
  •  OXIATUS OLICE : Secrétaire Général de l'Association des Jeunes de Gros-Morne pour le Reboisement (AJGR), décédé à Port-Au-Prince.
  • WODELINE TIDE : membre AJGR/TDJGM

Nous pensons aussi à nos membres qui ont été dans la douleur par la mort de certains de leur proches tel que Joël Dieuseul Augustin (Président de Terre des Jeunes Gonaïves) qui a perdu sa sœur avec son mari et son bébé de quatre mois.

Certains des membres de Terre des Jeunes considèrent que nos ex amis partis dans l’au-delà sont toujours proche de nous spirituellement. Ils continueraient à nous donner leur énergie et leur support pour nous permettre de concrétiser nos objectifs. Ils seraient toujours là à participer à nos Fêtes de l’Arbre et nous inspireraient dans le montage de nouveaux projets. Alors, rappelons nous leur mémoire dans nos prières lors de nos réunions.

À l’occasion de cette journée de « N’a Sonje » (« Nous nous souvenons » en créole), nous suggérons à tous de poursuivre ce moment par une réflexion sur ce que peut apporter Terre des Jeunes dans les processus de reconstruction et de refondation du pays en se rappelant que Terre des Jeunes agit pour le développement des populations en prônant le volontariat et l’éducation environnementale.

Ainsi, Terre des Jeunes travaille en priorité sur les thématiques environnementales avec la reforestation comme objectif le plus pressant. TdJ intègre obligatoirement les dimensions de la protection de l’environnement et du respect de la diversité culturelle dans ses actions qui peuvent toucher tous les secteurs du développement économique et social.

C’est ce que nous pouvons appeler l’Écodéveloppement et la promotion de l’Écosophie (« la sagesse de la gestion de l’environnement » pour un développement équitable).

L’Écosophie, pratiquée par les Peuples Premiers ou Primordiaux, considère que l’Être Humain fait parti de l’écosystème où il s’implante, que toutes les activités humaines doivent respecter les équilibres écosystémiques et s’intégrer dans les cycles naturels de façon à ne pas engendrer de pollution de quelle nature que ce soit. C’est cette conception des interrelations entre l’Être Humain et son environnement, avec une approche modernisée, que se définit aujourd’hui « l’Économie Bleue » ou « Blue Economy » avec Gunter Pauli.

Ainsi, les membres de Terre des Jeunes s’engagent à poursuivre leurs interventions au niveau du développement local avec cette préoccupation écosophique en toile de fond.

Ceci peut aussi se traduire dans leur vie de tous les jours, dans leur vie familiale ou professionnelle afin de tendre à transformer leur mode de vie dans le but de réduire leur impact écologique. Ainsi, au fur et à mesure apporter des changements dans leurs habitudes, dans leurs comportements et dans leurs modes de consommation car chacun prend conscience (à son rythme) que chacun de ses gestes a un effet positif ou négatif sur l’environnement : son choix d’énergie, sa façon de se transporter, son régime alimentaire et la provenance de ses aliments, la gestion de ses déchets, le choix de ses vêtements, les matériaux de sa maison, etc.

Alors, Terre des Jeunes propose entre autre les actions facile à entreprendre à l’échelle locale

  • le reboisement non seulement pour compenser le dégagement du gaz carbonique et refixer le carbone dans la production de bois mais aussi pour recréer les Forêts protectrices et génératrices de la biodiversité ;
  • le recyclage sélectif des déchets ;
  • la fabrication de « l’éco-compost » qui réintègre tous les éléments résidus de l’usage des végétaux pour la satisfaction des besoins des gens et des animaux : ( déchets de cuisine, cendres de bois, déchets de jardins et agricoles, excréments humains et animaux, etc.)
  •  la promotion des énergies renouvelables

Mais aussi, Terre des Jeunes encourage toute intervention qui améliore les conditions de vie des gens de sa localité ou de son quartier dans les domaines de l’éducation, la santé, l’assainissement, la création d’emplois, la culture, les infrastructures, les services, etc. mais toujours en cherchant les solutions qui réduisent l’impact environnemental.

Ainsi, certaines actions ont été développées par certaines de nos antennes locales telle que : des jardins scolaires, la promotion du réchaud à pyrolyse de biomasse d’Eko Ayiti qui nous permet de cuire à manger sans avoir à détruire les arbres pour faire le charbon de bois, la protection des bassins versants, la gestion des déchets solides ménagers, etc.

Terre des Jeunes aussi s’intéresse à développer : des systèmes de cuisson familiale avec la récupération du biogaz, la purification des eaux usées à travers des marais filtrants, les latrines sèches et d’autres écotechnologies en partenariat avec d’autres organisations écologiques.

C’est sûr que toutes ces réalisations nous demandent des moyens, nous devons réfléchir aux stratégies pour les obtenir en sollicitant la participation locale et le volontariat. De plus, de nombreux groupes déjà constitués et d’autres particuliers découvrent le mouvement Terre des Jeunes et veulent s’y intégrer. Il devient de plus en plus nécessaire de trouver les moyens et la forme à donner à une coordination nationale pour jouer son rôle de représentativité, de point de rediffusion de l’information, d’échange d’expériences, etc.

Terre des Jeunes Haïti/Ayiti vous remercie pour nous faire parvenir vos réflexions et vos suggestions et formule des vœux de croissance du réseau national haïtien et de réalisation de nombreux nouveaux projets novateurs, ainsi que des vœux de santé et de prospérité à tous ses membres pour cette nouvelle année 2011.

Delmas 83 le 11 janvier 2011
Antji Daniel Ouachée
Coordinateur National

 

TDJ Haïti/Ayiti: Haïti -- projet de FÊTE DE L’ARBRE 2010 Au Camp de Corail Cesse Lesse

Suite au séisme du 12 janvier 2010, en vue de vider les camps provisoires des victimes qui ont perdu leurs habitats, des nouveaux camps sont implantés dans les alentours de la zone métropolitaine, là où il n’y avait rien.

A environ une heure de voiture, par la National n°1, après Bon Repos au cœur d'une vaste plaine au pied du Morne à Cabri, considérablement dénudé, le camp de Corail Cesse Lesse est un des premiers camps qui doit accueillir 1500 familles parmi les 180 000 personnes qui vivaient dans le camp provisoire du « Pétion-Ville Golf Club » (PVGC) situé à Delmas 42-48 : le plus grand camp d'hébergement des sinistrés du séisme du 12 janvier. Les infrastructures actuelles au camp de Corail accueillent environ 6.000 personnes. A terme, lorsque tout le site d'une superficie de 20 carreaux de terre, sera aménagé, il pourra accueillir avec toutes les facilités, entre 19 et 20 000 déplacés. Chaque famille a droit à un petit bout de terrain.

En lire plus sur ce projet de faire une fête de l'arbre ici.

Gonaïves, Haïti, TDJ Haïti/Ayiti: Vers une architecture différente en Haïti?

Quelques ressources intéressantes sur l'architecture alternative:

- lire le mot du Président de TDJ à ce sujet.
- Guide sur les constructions parasismiques aux Antilles.
- L'Open Architecture Network (en anglais) contient plusieurs projets intéressants. 

Gonaïves, Haïti, Gros-Morne (Haïti), Delmas, Haïti, Léogâne, Haïti, TDJ Haïti/Ayiti: Notre coeur est tourné vers Haïti

Nous tenons à souligner la grande tristesse et la grande inquiétude dans laquelle tout le réseau de TDJ est plongé suite aux tristes événements qui ont ravagé la ville de Port-au-Prince et le pays tout entier.

Le président de TDJ Gonaïves, Dieuseul Augustin (Joel) et Mario Rizzolio de la Minustah étaient par hasard à Montréal au moment du séisme. Ils tentent désespérement d'avoir des nouvelles de leur famille et de leurs amis à Port-au-Prince. Nous savons déjà que certains d'entre eux ont perdu la vie dans cette catastrophe sans nom. Nous pensons à la soeur de Joel, son mari et son bébé de quatre mois.

Le 27 janvier nous avons appris le décès du secrétaire de Terre des jeunes Léogâne, soit Carl Presly. Tout le réseau Terre des jeunes remercie Carl pour son travail et se joint au deuil des membres restants de TDJ Léogâne, qui ont la vie sauve.

Le secrétaire général de l'Association des jeunes de Gros-Morne pour le Reboisement (AJGR), OXIATUS OLICE, est décédé à Port-Au-Prince. Un coup dur pour tous. TRAGELUS Wilson va bien. Nous offrons nos profondes sympathies aux amis et à la famille d'Olice. Merci pour ton courage Olice Oxiatus!

Le 20 janvier 2010, nous avons appris qu'un membre AJGR/TDJGM est morte, elle s’appelle Wodeline TIDE. Nos condoléances à sa famille.

Nous sommes également sans nouvelles de plusieurs collaborateurs de TDJ en Haïti, mais le 15 janvier 2010 au matin nous avons été soulagés d'apprendre que Antji Daniel Ouachée est bien en vie.

Nous sommes tous en deuil pour ce beau pays qui vit d'énormes souffrances.

Pour ceux qui désirent faire des dons en argent, nous suggérons de les acheminer vers des organismes tels la Croix-Rouge ou Oxfam.

Nou kenbe, nou pa lage!Lire la suite

Drapeau: 
Pays: 
Haïti
Actif: 
1
Syndiquer le contenu