Gonaïves, Haïti

Gonaïves, Haïti: "À La Une" Climat instable, tempêtes mortelles, et Inondation

"À La Une" Climat instable, tempêtes mortelles, et Inondation

Au moins 5 personnes sont mortes dans la 7ème section communale de Gros-Morne dans l’Artibonite des suites d’une inondation.
Ce sont les récentes pluies qui se déversent sur le pays qui ont occasionnées cette inondation.
Plusieurs têtes de bétails ont également été emportées par les eaux.
Comme dit Mary Robinson, le changement climatique est injuste. Alors que les pays riches peuvent lutter contre la hausse des océans et des champs agricoles meurent, les gens pauvres dans le monde sont déjà des leurs vies bouleversé et de leurs droits de l'homme menacés - par les tempêtes mortelles, la famine et la perte de leurs batailles et leurs terres agricoles qui leurs repentent tous le moyens se de subsistance
Les victimes seraient âgées entre 8 et 15 années.

Augustin D. Joel
TERRE DES JEUNES-Haiti

Gonaïves, Haïti: Jardin scolaire aux Gonaives

Jardin scolaire aux Gonaives
Jardin scolaire aux Gonaives
Jardin scolaire aux Gonaives
Jardin scolaire aux Gonaives

Images du jardin de TDJ-Gonaïves. La nouvelle saison approche...

Gonaïves, Haïti: Gonaïves: 2 jours après l'anniversaire du séisme au CMM

Gonaïves: 2 jours après l'anniversaire du séisme au CMM
Gonaïves: 2 jours après l'anniversaire du séisme au CMM
Gonaïves: 2 jours après l'anniversaire du séisme au CMM
Gonaïves: 2 jours après l'anniversaire du séisme au CMM
Gonaïves: 2 jours après l'anniversaire du séisme au CMM

Le vendredi 14 denier soit  deux jours  plus tard après l’anniversaire du séisme dévastateur 12 janvier, Terre des Jeunes par son représentant  Augustin Joël et le Directeur départemental de l’environnement Mr Rodenez Pierre ont reçu l’invitation du Centre Multimédia des Nations Unies dans la région pour conduire un débat  sur la reconstruction et le développements durable en présence 27 jeunes venant de plusieurs facultés et Universités du pays. Les approches de Mr Rodenez n’étaient en opposition avec celles de Joël, connaissance la mission de Terre des Jeunes au pays, le représentant région de cette dernière a pu conseiller tout le monde vers une reconstruction plus écolo avec des argumentations bien fondée sur la réalité actuelle du pays.

Cette présentation deux heures de temps 25 minutes semblerait n’a pas répondu à la satisfaction de la grande partie des participants qui a voulu encore plus discuté dans l’intérêt général.

Le Centre Multimédia se donne rendez-vous pour une deuxième présentation sous peu, dans l’espoir de satisfaire le grand public.  Il faut dire que la cette séance était bien animé avec l’attention de tous.

PS : Une démonstration du réchaud EKo-Haïti a été aussi fait de façon aider à la réduction dans la réduction du charbon de bois .

Joel

Gonaïves, Haïti, Gros-Morne (Haïti), Delmas, Haïti, St. Marc (Haïti), Léogâne, Haïti, TDJ Haïti/Ayiti, Québec, Port Margot, Haïti, MHOJERE (Haïti), Cayes-Jacmel, Haïti: En mémoire du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti

Vous voulez ajouter votre message? Laissez un commentaire ici!

Les membres de toutes les antennes de TDJ de par le monde ont une pensée spéciale pour les membres des antennes haïtiennes de Terre des jeunes, leurs proches, et toute la population haïtienne. Nous soulignons spécialement le travail sans relâche des membres de TDJ et de la jeunesse haïtienne pour se relever de la difficile année 2010 qui leur a été imposée; les sections haïtiennes demeurent le fer de lance du mouvement transnational de Terre des jeunes, et une inspiration profonde pour nous tous. 

Voici un message de TRAGELUS Wilson DG AJGR Gros-Morne (Haïti):

Puissent ces vœux, au-delà de chacun de nous et des nôtres, rejoindre notre pays meurtri !

Paix
Union
 Des joies
Des espoirs
Amour.Succès
Des réalisations
RespectHarmonie
Santé  et solidarité
Bonheur et humilité
ConfraternitéPureté
Amitié Sagesset pardon
égalitéLiberté et chance
Sincérité et .Fraternité
Équilibre foi, santé et  dignitéBienveillance, force et bonté De la patience. 
De la ténacité

Prospérité

Et  santé

Cordialement et Bonne Année 2011 à toute l’équipe Terre des Jeunes,

Et ceci de nos collègues de Côte d'Ivoire, eux-mêmes aux prises avec une situation très difficile dans leur pays:

 

"En ce jour de commémoration du premier anniversaire du séïsme dee votre pays, j'aimerais très sincèrement vous apporter ma compassion, et l'appui moral à toutes les familles ayant perdus un membre chèr, de tous les membres de TERRE DES JEUNES Cöte d'Ivoire.

Ces évenements ne doivent pas être une fatalité mais un facteur de recherche au plus profond de vous de solution viables et durables pour les jours et années avenir.

Pour ce avenir, il nous incombes de gerer de façon efficiente nos ressources energetique certe, mais encore mieux, former les ressources humaines nécéssaires, informer la population, potentiel usagers et clients de nos différents trouvailles.

QUE DIEU VOUS BENISSE

Voici un message de Antji Daniel Ouachée coordinateur de TDJ Haïti:

 

 

FONDATION ÉCOSOPHIQUE CAONABO: FÉCATERRE DES JEUNES HAÏTI/AYITI : TDJHA
12 JANVIER 2011 :
JOURNEE DE RECUEILLEMENT ET DE REFLEXIONLire la suite

Pour la journée de commémoration du souvenir du séisme de magnitude 7,1 du 12 janvier 2010 en Haïti, Terre des Jeunes Haïti/Ayiti invite tous ses membres à travers le pays au recueillement en mémoire à toutes les victimes qui perdirent la vie.

Plus particulièrement, nos pensées se tourneront vers nos valeureux membres qui furent parmi les 250 000 décédés :

  •  CARL PRESLY : secrétaire de Terre des Jeunes Léogâne
  •  OXIATUS OLICE : Secrétaire Général de l'Association des Jeunes de Gros-Morne pour le Reboisement (AJGR), décédé à Port-Au-Prince.
  • WODELINE TIDE : membre AJGR/TDJGM

Nous pensons aussi à nos membres qui ont été dans la douleur par la mort de certains de leur proches tel que Joël Dieuseul Augustin (Président de Terre des Jeunes Gonaïves) qui a perdu sa sœur avec son mari et son bébé de quatre mois.

Certains des membres de Terre des Jeunes considèrent que nos ex amis partis dans l’au-delà sont toujours proche de nous spirituellement. Ils continueraient à nous donner leur énergie et leur support pour nous permettre de concrétiser nos objectifs. Ils seraient toujours là à participer à nos Fêtes de l’Arbre et nous inspireraient dans le montage de nouveaux projets. Alors, rappelons nous leur mémoire dans nos prières lors de nos réunions.

À l’occasion de cette journée de « N’a Sonje » (« Nous nous souvenons » en créole), nous suggérons à tous de poursuivre ce moment par une réflexion sur ce que peut apporter Terre des Jeunes dans les processus de reconstruction et de refondation du pays en se rappelant que Terre des Jeunes agit pour le développement des populations en prônant le volontariat et l’éducation environnementale.

Ainsi, Terre des Jeunes travaille en priorité sur les thématiques environnementales avec la reforestation comme objectif le plus pressant. TdJ intègre obligatoirement les dimensions de la protection de l’environnement et du respect de la diversité culturelle dans ses actions qui peuvent toucher tous les secteurs du développement économique et social.

C’est ce que nous pouvons appeler l’Écodéveloppement et la promotion de l’Écosophie (« la sagesse de la gestion de l’environnement » pour un développement équitable).

L’Écosophie, pratiquée par les Peuples Premiers ou Primordiaux, considère que l’Être Humain fait parti de l’écosystème où il s’implante, que toutes les activités humaines doivent respecter les équilibres écosystémiques et s’intégrer dans les cycles naturels de façon à ne pas engendrer de pollution de quelle nature que ce soit. C’est cette conception des interrelations entre l’Être Humain et son environnement, avec une approche modernisée, que se définit aujourd’hui « l’Économie Bleue » ou « Blue Economy » avec Gunter Pauli.

Ainsi, les membres de Terre des Jeunes s’engagent à poursuivre leurs interventions au niveau du développement local avec cette préoccupation écosophique en toile de fond.

Ceci peut aussi se traduire dans leur vie de tous les jours, dans leur vie familiale ou professionnelle afin de tendre à transformer leur mode de vie dans le but de réduire leur impact écologique. Ainsi, au fur et à mesure apporter des changements dans leurs habitudes, dans leurs comportements et dans leurs modes de consommation car chacun prend conscience (à son rythme) que chacun de ses gestes a un effet positif ou négatif sur l’environnement : son choix d’énergie, sa façon de se transporter, son régime alimentaire et la provenance de ses aliments, la gestion de ses déchets, le choix de ses vêtements, les matériaux de sa maison, etc.

Alors, Terre des Jeunes propose entre autre les actions facile à entreprendre à l’échelle locale

  • le reboisement non seulement pour compenser le dégagement du gaz carbonique et refixer le carbone dans la production de bois mais aussi pour recréer les Forêts protectrices et génératrices de la biodiversité ;
  • le recyclage sélectif des déchets ;
  • la fabrication de « l’éco-compost » qui réintègre tous les éléments résidus de l’usage des végétaux pour la satisfaction des besoins des gens et des animaux : ( déchets de cuisine, cendres de bois, déchets de jardins et agricoles, excréments humains et animaux, etc.)
  •  la promotion des énergies renouvelables

Mais aussi, Terre des Jeunes encourage toute intervention qui améliore les conditions de vie des gens de sa localité ou de son quartier dans les domaines de l’éducation, la santé, l’assainissement, la création d’emplois, la culture, les infrastructures, les services, etc. mais toujours en cherchant les solutions qui réduisent l’impact environnemental.

Ainsi, certaines actions ont été développées par certaines de nos antennes locales telle que : des jardins scolaires, la promotion du réchaud à pyrolyse de biomasse d’Eko Ayiti qui nous permet de cuire à manger sans avoir à détruire les arbres pour faire le charbon de bois, la protection des bassins versants, la gestion des déchets solides ménagers, etc.

Terre des Jeunes aussi s’intéresse à développer : des systèmes de cuisson familiale avec la récupération du biogaz, la purification des eaux usées à travers des marais filtrants, les latrines sèches et d’autres écotechnologies en partenariat avec d’autres organisations écologiques.

C’est sûr que toutes ces réalisations nous demandent des moyens, nous devons réfléchir aux stratégies pour les obtenir en sollicitant la participation locale et le volontariat. De plus, de nombreux groupes déjà constitués et d’autres particuliers découvrent le mouvement Terre des Jeunes et veulent s’y intégrer. Il devient de plus en plus nécessaire de trouver les moyens et la forme à donner à une coordination nationale pour jouer son rôle de représentativité, de point de rediffusion de l’information, d’échange d’expériences, etc.

Terre des Jeunes Haïti/Ayiti vous remercie pour nous faire parvenir vos réflexions et vos suggestions et formule des vœux de croissance du réseau national haïtien et de réalisation de nombreux nouveaux projets novateurs, ainsi que des vœux de santé et de prospérité à tous ses membres pour cette nouvelle année 2011.

Delmas 83 le 11 janvier 2011
Antji Daniel Ouachée
Coordinateur National

 

Gonaïves, Haïti: TDJ Gonaïves et OKPK—suite(6)

TDJ Gonaïves et OKPK—suite(6)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(6)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(6)

    Romane, l’un des jeunes formateurs très éveillé du groupe,  était aussi chargé d’arranger et d’identifier les sales pour chaque groupe de 40 participants.

Gonaïves, Haïti: TDJ Gonaïves et OKPK—suite(5)

TDJ Gonaïves et OKPK—suite(5)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(5)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(5)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(5)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(5)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(5)

     Les soirs l’équipe des dix créaient le cinéma éducatif, un temps précieusement réservé à faire tourner des documentaires à l’attention des 200 participants sur places, ces longs métrages sont appuyés par des discutions d’intérêt générale après chaque séances, une manière à de provoquer l’attention et la compréhension de tous.   

Gonaïves, Haïti: TDJ Gonaïves et OKPK—suite(4)

TDJ Gonaïves et OKPK—suite(4)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(4)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(4)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(4)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(4)
TDJ Gonaïves et OKPK—suite(4)
Les formations, comme prévu, était basées sur l’éco-citoyen et la prévention des maladies contagieuses et épidémiques  mais tout c’était déroulé en adressant  les méthodes les plus simples, de façon à se mettre au même niveau que les bénéficiaires (âges 16 à 22 ans). La place à la relaxation, à la pause et au rire arrivent souvent pour différencier les espaces du chantier à des sales de classe qui sont un peu plus strictes, les 200 participants étaient divisés en 5 grande sales de 40 personne chacune et avec des formateurs en rotation et en mouvement.
Syndiquer le contenu