TERRE DES JEUNES 11 ONZE ANS PLUS TARD AUX GONAIVES-HAITI

(Février 1998- Février 2009)

Un haïtien pour une graine et
une graine pour un arbre en Haïti 

Ce texte provient du  groupe d'Ariane Philemon que nous remercions.

Certains pays font face à des problèmes environnementaux sérieux liés à leurs industries polluantes ou à l'émission massive de gaz à effet de serre. Chez nous, en Haïti, ces problèmes sont moins importants que la déforestation abusive de nos compatriotes dans le but de survivre. Mais, peu importe le pays ou son empreinte écologique, une chose est certaine, la dégradation de l'environnement est intimement liée à l'action humaine. Que devrions nous faire la jeunesse Haïtienne ?
Partons un PEU à la base :
Le PEU de gestes sont comptés. Si seulement un million des 8 millions d'habitants de notre pays décide chacun de faire son tri sélectif (graine de vie) et de mettre en terre des graines pour faire pousser deux plantes, seulement DEUX, cela fera deux millions d'arbres et d'arbustes qui pourront être transplantés à des endroits stratégiques et qui auront pour effet: de retenir la terre, d'attirer les pluies, de nourrir ....
Supposez un PEU que vous entrepreniez, sur Internet, des recherches sur un problème précis de notre environnement, que vous décidiez d'enregistrer une des nombreuses émissions télévisées sur le sujet et que vous fassiez tout cela parvenir à un centre capable de les divulguer au sein des écoles, villages, groupes de jeunes ... Sans même sortir de chez vous, vous aurez apporté votre contribution à la cause de l'environnement.
Imaginez un PEU l'excitation et l'énergie que vous pouvez déployer chez des enfants, des jeunes qui, grâce à vous, sont initiés à une activité liée à l'éducation relative à l'environnement. Ils ne l'oublieront jamais (essayez un peu de vous rappeler des événements signifiants que vous avez vécu à l'école ou ailleurs !) . Vous les rendrez plus conscients de la nature qui les entoure et vous en ferez des amis de l'environnement à jamais.
Tout cela ne demande, ni un temps énorme, ni des sommes faramineuses que nous n'avons et ne sommes pas près d'avoir!
Nous croyons fermement que le changement ne vient pas d'une grande et seule action, mais est la résultante de l'action de plusieurs dans un objectif commun.
Pas besoin d'attendre que tous s'y mettent ou donnent leur accord avant de commencer; ce sont les petits groupes qui font bouger les choses.
Ce petit groupe peut être constitué de nous et de vous, alors:
ALLONS-Y ! NATURELLEMENT !
'L'avenir appartient à ceux qui croient que le rêve est l’idéal des faibles et l’idéal est le rêve des forts !' 

 

Un PEU de pratique

Choisissez un arbre en maturé de récolte

 

 

 

Choisissez les gousses assez fermes à la reproduction

 

 

Faites la sélection de graines non infectées

 

 

Préparez vos semences pour la saison pluvieuse

 

 

 

 

Remerciement à :

  • Terre des Jeunes Québec
  • Ambassade du Canada en Haïti
  • Fondation Internationale Roncalli
  • Les Volontaires des Nations Unies
  • Ariane Philemon
  • Les amis de partout