Bientôt le lancement du "Projet Pack niongontè sauvegardons l'environnement"

PROJET PACK NIOGONTESAUVEGARDONS L’ENVIRONNEMENT
« Pour les nouveaux couples mariés »
Le Pack niogontè sauvegardons l'environnement composé d'un foyer amélioré niogontè et d'u arbre.
UN (1) FOYER AMELIORE NIOGONTÈ MIXTE
Des économies en combustibles (50% d’économie de bois par rapport aux foyers « 3 pierres »)
Une cuisson plus rapide.
Moins de fumées émises.
Un foyer de qualité.
Gain d’argent !
Environnement préservé !
UN (1) ARBRE
Planter des arbres : un atout pour la transition énergétique !
Favoriser la résilience face au changement climatique !
Posons un acte citoyen à travers le pack niogontè sauvegardons l’environnement !

Titre du projet Pack niogontè sauvegardons l’environnement.
Pour les nouveaux couples mariés !
Présentation de l’association SEEPAT (Porteur du projet) SEEPAT est une association de bénévoles de droit burkinabè intervenant dans les domaines de la protection de l’environnement, de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Son siège est basé à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso. Elle a été créée en 2013 par des professionnels intervenant dans des domaines diversifiés. SEEPAT mène depuis 2013 de nombreux projets d’accès à l’eau potable et assainissement et de protection de l’environnement dans la région des Hauts-Bassins.
Elle a rejoint en 2016 le forum mondial du refus de la misère à travers son engagement à combattre la misère en donnant aux plus pauvres de quoi vivre dignement, c’est-à-dire de l’eau potable et des latrines.
SEEPAT a été lauréate du trophée de l’eau du partenariat national de l’eau en 2018 et des awards de l’écologie africaine (Prix de la meilleure innovation écologique) en 2021 pour ses latrines écologiques déplaçables.
Voir site web SEEPAT : http://terredesjeunes.org/seepat
Contexte et justification du projet La biomasse constitue la ressource énergétique la plus utilisée au Burkina Faso avec un domaine exploitable estimé à 2515 millions de m3. Elle est utilisée principalement comme combustible traditionnel. Environ 90% des ménages utilisent le bois comme source principale d’énergie, ce qui constitue une menace pour l’environnement.
Pour pallier à cette situation, le Burkina Faso a entrepris depuis les années 80 une stratégie de lutte contre la désertification basée sur des actions de reboisement individuel et villageois. Ces actions ont été entre autres : les trois luttes (lutte contre les feux de brousse, lutte contre la coupe abusive du bois, lutte contre la divagation des animaux), la vulgarisation des foyers améliorés et la promotion de la consommation du gaz butane.
Cependant, après des décennies de reboisement, le bilan est assez mitigé, la maîtrise de la demande en bois énergie demeure une nébuleuse.
Depuis 2016, l’association SEEPAT mène des actions de protection de l’environnement à travers le reboisement et la promotion et vulgarisation de foyers améliorés niogontè.
Le projet innovant « Pack niogontè sauvegardons l’environnement » a été initié dans ce cadre et va contribuer à lutter contre le changement climatique.

Objectifs et résultats attendus du projet
Objectif général : Contribuer à lutter contre le changement climatique.
Objectifs spécifiques :
1. Réduire la coupe abusive du bois à travers l’utilisation de foyer amélioré niogontè (Cuiseur économique) ;
2. Régénérer le couvert végétal à travers des reboisements ;
3. Promouvoir l’écocitoyenneté.
Résultats attendus :
1. 1000 foyers améliorés niogontè utilisés par des ménages ;
2. 1000 arbres sont plantés et entretenus par des ménages ;
3. 5000 personnes sont sensibilisées sur l’écocitoyenneté et adoptent des comportements responsables.
Activités du projet
1. Vulgariser l’utilisation du foyer amélioré niogontè dans des ménages de nouveaux mariés ;
2. Reboiser des ménages de nouveaux mariés ;
3. Sensibiliser les ménages sur l’écocitoyenneté.
Cibles: Nouveaux couples mariés.
Localisation du projet: Ville de Bobo-Dioulasso, région des Hauts-Bassins/Burkina Faso.
Partenaires à solliciter du projet: Mairies et arrondissements de la ville de Bobo-Dioulasso.
Durée du projet: 3 ans (Projet pilote).
Personne contact du projet: SANOGO Hassimi, président de l’association SEEPAT.
Téléphone : +226 70554404
E-mail : associationseepat@gmail.com
Budget du projet: Budget total : 10.000 euros
Fonds propre : 7.000 euros
Fonds recherchés : 3.000 euros.

Groupes: