Qui sommes-nous?

Nous sommes un organisme sans but lucratif qui vise à sensibiliser les jeunes du monde entier aux questions de la sauvegarde de l'environnement et de la gestion locale ou régionale du patrimoine naturel et culturel, pour et par les jeunes eux-mêmes.
 
Nous sommes structurés en un réseau d'antennes indépendantes réunies autour du principe du bénévolat, de la gestion locale, par la jeunesse, des problématiques de déforestation et plus largement d'une valorisation des connaissances locales et traditionnelles pour faire face aux problèmes environnementaux et sociaux. Nos antennes se trouvent surtout en Haïti, au Québec et dans les pays francophones d'Afrique.

Voir nos statuts ici.

Un peu d'histoire

Terre des jeunes a été institué pour la première fois en 1985, en Italie, sous le nom Terra dei giovani. Sous l'impulsion de jeunes Italiens plein d'initiative et de dynamisme, l'organisme a vraiment pris son essor en terre italienne pour devenir un mouvement national. Il a rapidement touché de nombreux pays d'Europe et d'Afrique, dès cette période très marquée par l'écologie et l'environnement.

Un peu de géographie

Que ce soit en Finlande, en Italie, au Burkina Faso, au Cap-Vert, et maintenant en Haïti, en Côte d'Ivoire, au Togo, au Burundi, au Niger, en République démocratique du Congo, au Québec, des membres bénévoles de Terre des jeunes s'évertuent à entreprendre des actions concrètes (campagnes de plantations d'arbres, campagnes de recyclage et de tri sélectif, organisation d'activités éducatives pour les jeunes, réalisation de banques de graines par les jeunes eux-mêmes, etc.) pour améliorer nos conditions de vie et celles des générations futures.

Le conseil d'administration de Terre des jeunes

Le conseil d'administration de Terre des jeunes transnational, entièrement bénévole, s'affaire à offrir, aux sections locales de Terre des jeunes, une visibilité sur le site terredesjeunes.org et, surtout, un support moral et technique à ces bénévoles, pleins de courage et de dynamisme, qui méritent toute notre reconnaissance. Le conseil d'administration peut aussi faire office de porte-parole auprès des ministères ou autres entités politiques (mairies, écoles, départements, etc.) pour soutenir les jeunes dans le lancement des campagnes de plantation d'arbres ou d'autres projets environnementaux.

Notre c.a. :

Photo du CA de TDJ

Sophie Dubois-Veilleux, administratrice
Lydie Servanin, vice-présidente
Brigitte Blais, trésorière
Riel Huaorani, président-fondateur
Albert Albala, secrétaire

Pour nous contacter, veuillez utiliser le formulaire de contact général.

Notez que chaque antenne de TDJ a son propre conseil d'administration et est entièrement autonome dans sa structure. Veuillez consulter les pages des antennes pour y trouver leurs coordonnées. 

Le prix Global 500 des Nations-Unies
 

À la suite des premières années d'activités, le PNUE (Programme des Nations-Unies pour l'environnement) a voulu témoigner de la valeur de ce qui était accompli par Terre des jeunes et par tous ses jeunes membres. C'est en 1990 que Terre des jeunes s'est vu décerner le Prix Global 500 pour l'environnement à travers son président transnational Riel Huaorani. C'est à Mexico que Riel a reçu ce prix des mains de M. Tolba, directeur général du PNUE et secrétaire général adjoint des Nations-Unies, avec comme co-lauréats des personnalités aussi prestigieuses que Mme. Margaret Thatcher, M. René Dumont ou M. James Lovelock. Le 26 janvier 2016, le PNUE a confirmé l'accréditation de Terre des jeunes.

 

Pour consulter le site du PNUE :   www.unep.org

Terre des jeunes et l'OIF

Terre des jeunes est également inscrit sur l'annuaire jeunesse de l'Organisation internationale de la Fracophonie.