Une forêt luxuriante après des années de travail

Une forêt luxuriante après des années de travail
Une forêt luxuriante après des années de travail
Une forêt luxuriante après des années de travail
Une forêt luxuriante après des années de travail
Une forêt luxuriante après des années de travail
Une forêt luxuriante après des années de travail

Voici un aperçu du terrain géré par AJGR, l'équipe de Gros-Morne. Après des années d'efforts bénévoles, on voit la différence entre le "avant" et le "après". Les images parlent d'elles-mêmes.
Merci à Wilson Tragélus et son équipe pour les photos (et aussi tout le travail !!).

Voici leur histoire :

Le terrain "avant" et le terrain "après"

Depuis plus d’un siècle, il y avait une grande portion de terres qu’on
peut évaluer à plus de dix (10) ha dans la commune de Gros Morne,
notamment dans la localité de Médéric, qui constitue un désert avec
beaucoup de pierres. Peu de temps après la Mairie de Gros-Morne avait
réservé l’espace pour la construction d’une forêt communale, une idée
qui resta sans suite heureuse.

En l’an 2000, on a dû organiser une séance de formation à Port-au-Prince
avec un représentant par commune. C’est ainsi qu’on a a choisi Me
Cherubin TRAGELUS pour aller représenter la commune de Gros-Morne.
L’objectif de cette formation se stipulait ainsi : << Si chaque haïtien
plante un arbre l’année 2004 sera belle >>. Nous ne savons pas pour les
autres représentants, mais quant à Me Chérubin, dès son retour dans la
communauté Gros-Mornaise, il a mis sur pied une association dénommée :
<>.

Depuis lors la dite association ne cesse pas même un jour dans la
poursuite de la concrétisation de cet objectif. Ainsi la Mairie de
Gros-Morne a jugé bon de donner une partie du terrain réservé pour la
forêt communale à AJGR, une portion estimée à environ 4 ha de terres.
Dès lors, nous nous mettions au travail en plantant des arbres de toutes
sortes.

Maintenant après huit (8) ans seulement, si nous faisons une
comparaison entre la portion de terre gérée par AJGR et la portion que
la mairie n'a pas donné à AJGR, ce sont deux réalités différentes. Celle
d’AJGR s'est transformée en un véritable coin de paradis et l’autre
reste jusqu’à date un désert renfermant seulement des pierres. Quand
quelqu’un visite la forêt d’AJGR à Médéric, dans peu de temps il peut
établir la différence. Pour vous autres, qui n’ont pas la chance de
visiter notre foret, nous avons des images qui elles même peuvent vous
donner un aperçu de la situation de ces deux portions. AJGR a une foret
luxuriante à Médéric comme à Gros-Morne.

Faire du bénévolat, n’est pas aussi facile, mais c’est un geste vraiment
important.

Nous voulons attirer l’attention du monde entier qu’en tout, c’est la
volonté qui compte et non pas l’argent. Car on ne peut pas vivre
seulement avec l’argent, on peut pas acheter l’air naturel. Si un jour
tous les arbres ne fournissent plus assez d’air les hommes sauront
l’importance du reboisement.

A Médéric, il y a un exemple donné à tout le monde par AJGR. Le terrain
avant est nettement différent du terrain après. Si tous les haïtiens
prennent conscience, nous pouvons transformer notre pays en un véritable
paradis et nous retrouverons le pays d’antan la belle Haïti chérie, la
perle des Antilles.

Le temps est au reboisement, formons un faisceau, suivons l’exemple
d’AJGR aux fins de reboiser le pays et pourquoi pas le monde entier.

Wilson TRAGELUs

DG AJGR Raimond Jean Philippe Rep. des relations Publique