Gonaïves : Les projets se bousculent

 
Tout marche bien et il y a de grand espoirs pour Terre des Jeunes mais je suis présentement seul dans l'équipe de cinq personnes qui travaille pour Terre des Jeunes. Les autres sont partis à Port- au-Prince pour travailler de façon à gagner leur vie, c'est sacré, peut-être vous n'êtes pas sans savoir que le marché du travail est à Port-au-prince depuis le séisme.
 
Plus qu'avant, nous sommes très sollicités dans des actions:
 
  • Avec PAM des rencontres et planifications presque tous les jours sur le terrain et au bureau.
  • Avec Les Affaires Civils des Nations Unies le projet de plantation 10 000 arbres à Dessalines semblerait de retour sur la table de discution de plus deux semaines
  •  Avec CVR, une antité des Nations Unies vient juste de nous demander un document de projet pour travailler sur la Reduction de la Voilence Communautaire dans les Regions.
  • Avec ERA, Mario et moi avions une enquête de deux jours selon leur demande sur toute la region qu'on a l'intension d'atterir le projet et nous les avions envoyé un repporting , enfin Monsieur Bénoit est satisfait de tout ça maintenant il est en contact avec les compagnies qui souheraient financer l'action en Haiti. 
  • Avec Les Volontaires des Nations Unies, Madame Fatou sera dans nos murs pour voir et discuter qu'est ce qui peut faire comme suivis dans le jardin avec jeunes.
  • Avec Dominique on devarit finir les photos ce samedi pour les envoyer par DHL
  • Avec le Maire des Gonaives , il ya toujours des rencontres spontanées ( Je dois vous parler plus clairment de cette question avec le Maire)
  • Il faut aussi gérer le réseau des jeunes dans les écoles pour ne pas laisser affaiblir la tendance réelle.
  • Et d'autre choses encore...
Cela demande vraiment  de l'énergie, quelques sous personnels, du temps et des fois plus que 9 heures de temps par jour!!! 
 
Le plus important, c'est que Terre des Jeunes Gonaives est devenu une réalité incontournable en Haiti, j'en suis fier!
 
A plus,
 
Amicalement
 
Joel
Translation Note: The French version of this content is being displayed because the Haitian creole translation is unavailable.