Gonaïves, Haïti

Gonaïves, Haïti: Faire attention à la déforestation folle

Haïti s’appelait autrefois la perle des Antilles grâce à sa frondaison très séduisante et son paysage vraiment unique. En observant actuellement ma terre natale avec environ 45 millions d’arbres coupés chaque année, selon les chiffres avancés, si l'on tient compte seulement de la fabrication du charbon de bois, alors qu’Haïti possède actuellement moins de 2% de forêts. C’est le résultat du déboisement commencé à l’époque coloniale et poursuivi plus tard avec la complicité d’entreprises étrangères sans scrupules. L’utilisation du charbon de bois représente 72% de la consommation d’énergie dans le pays, et il est utilisé quotidiennement presque dans toutes les familles en moyenne deux fois par jour. Il est à noter que l’électricité demeure un luxe pour la grande majorité de la population haïtienne.Lire la suite

Gonaïves, Haïti: Fête de l'arbre 2009 aux Gonaïves : une nouvelle approche

Depuis le 5 juin, l’équipe de Terre des Jeunes Gonaïves a invité les écoles, à travers les ondes de plusieurs stations de radio, à fêter la journée de l’arbre 2009 chacune de leur manière en visant l’arbre, le recyclage et tout ce qui concerne l’éducation relative à l’environnement au cours de la semaine du 16 au 21 juin 2009. C’était normalement une très belle et nouvelle expérience malgré que cela a pris beaucoup d’énergie encore pour expliquer à chacune de ces écoles cette nouvelle méthode choisie cette année. Certaines écoles étaient contentes de cette manière plus démocratique, alors que d’autres avaient préféré la façon habituelle avec défilé, fanfare, uniforme obligatoire et t-shirt.

1 - Plusieurs écoles ont choisi de prendre cette journée de l’arbre  pour expliquer aux enfants des classes primaires surtout, l’importance de leur environnement, de quoi se compose un arbre puis une petite collation avec les enfants.

 

 

 

 

 

 Lire la suite

Gonaïves, Haïti: TDJ Gonaives dans le bulletin de Planet'ERE

L'article de Dieuseul Augustin sur le 5e Congrès mondial d'éducation relative à l'environnement est apparu dans le bulletin du Planet'ERE. Voir le lien ci-dessous.

http://www.planetere.org/bulletin/2009/Planetere-net-ete-2009.htm

Gonaïves, Haïti: La plantation à Terre-Neuve, Haïti, approche

TERRE DES JEUNES vous salue tous,

Dans quelques jours, la commune de Terre-Neuve, une localité située en amont de la ville des Gonaïves (bassin versant), bénéficiera d'une plantation d’arbres très importante.

Cette action s’inscrit dans le cadre des activités de TERRE DES JEUNES Gonaïves avec l’appui financier de la MINUSATAH via la section des Affaires Civiles. Les  Arbres sont déjà matures pour la transplantation, l’équipe de TERRE DES JEUNES et celle de la mairie de TERRE NEUVE planifient une période de plantation avec les planteurs et associations de cette commune allant du 5 juin (journée mondiale de l’environnement) au 24 juin (Journée miraculeuse des planteurs Haïtiens pour  une bonne plantation, selon leur coutume). Mais il fallait attendre une présentation de la MINUSTAH/Affaires Civiles pour planter symboliquement un de ces arbres dans la commune avant même d’inviter toute la population de TERRE NEUVE à la plantation commune. Il faut noter que toutes les espèces ont été choisies par les habitants de TERRE NEUVE tout en respectant leur nécessité et leur priorité en arbre.Lire la suite

Gonaïves, Haïti: Spot radio diffusé en Haïti par TDJ Gonaïves

5 jwen se jounen intenasyonal pou lanvironman

Planet tè-a beswen nou tout pou lite kont pwoblem changeman klimatik yo !
Paske planet a se sel kote la nati rezerve nou pou kap viv yon’n ak lot san konplikasyon
Protege anvironman se dewa tout sitoyen e tout sitoyen gen dwa pou li kap viv nan yon environman sen.
Tout moun nan fason pal ka kontibye nan proteksoyn anvironeman :
Pa ilitize matyè plastik kap sevi’w pou yon ti kras tan e ki pral fè fatra nan kominote’w la.
Fè seleksoyn avek fatra ki soti nan kwizin ou. pou fè konpos ak feuy, frui, rest manje, e lot matye vejetal la.
Separe plastik e resicle yo, yon fason pou evite brile yo nan fatra paske lafimen fatra se pwazon
Aparey ki konsome anpil gaz ak kouran tankou machin yo ak fè a repase yo, itilize yo ak anpil moderasyon.

Pajan’m rate okazyon pou’w plante yon pye bwa pou pi piti, chak ane pou peyi’w nan kominote pa’w la.
Sete yon mesaj Terre des jeunes ak PNUD, UNEP, VNU, Section Dwa moun MINUSTAH.

Gonaïves, Haïti, Québec: Participation au 5weec

Le 5ième Congrès d'éducation relative à l'environnement s'est bien déroulé. Plus de 1500 personnes ont assisté au congrès du 10 au 14 mai. Terre des jeunes Gonaïves et son président Dieuseul Augustin ainsi que Lydie Servanin de Terre des jeunes Transnational ont participé, entre autre, au Forum des ONG. Nous avons pu faire des contacts intéressants avec des ONG à travers le monde. Ce fut des échanges fructueux.

Malgré un temps plutôt froid,  il y avait une ambiance chaleureuse. Nous remercions les organisateurs du Congrès qui ont fait un travail exceptionnel malgré tous les obstacles (visa, horaires, contraintes de langue, etc.).

Gonaïves, Haïti, Québec: Terre des jeunes Gonaïves au 5e Congrès mondial d'ERE

Le président de Terre des jeunes Gonaïves, Dieuseul Augustin, participera au 5e Congrès mondial d'éducation relative à l'environnement qui a lieu à Montréal du 10 au 14 mai 2009. Les responsables du congrès ont été enchantés de la présentation de l'organisme et l'ont invité gratuitement à faire partie du forum des ONG.

C'est avec un grand plaisir que Terre des jeunes Québec accueille Dieuseul Augustin tout au long de son séjour.
Lydie Servanin, Trésorière, TDJ

Gonaïves, Haïti: Une Fête de l'arbre en famille

Certains jeunes pionniers, membres du mouvement de Terre des Jeunes Gonaïves sont devenus maintenant responsables de famille et d’administrations publique ou privée, autrement dit, ils sont autonomes. Mais malgré tout ils sont vivement attachés à la tradition de la fête de l’arbre qui est déjà une activité du cœur, de transmission très chaleureuse et de réveil dans la communauté des Gonaïves.

Suivez Virginia et son garçon de 7 ans, Wiggins. Elle lui enseigne les techniques simples de préparation de la fête de l’arbre en famille.

Wiggins doit :Lire la suite

Gonaïves, Haïti: Quatrième formation en gestion de risques et désastres

Les inondations : Causes, effets et recommandations pour une lutte efficace

Ce Vendredi 13 Mars, s'est déroulée, à l’Alliance française des Gonaïves la troisième formation en risques et désastres centrée à cette occasion sur le thème des inondations. Les Gonaïviens, victimes de deux inondations en 2003 et 2008, ont à coeur cette thématique. 90 élèves représentant les différentes écoles des Gonaïves ainsi que plusieurs élus locaux étaient présents.

L’agronome Roosevelt Compère a réalisé une présentation sur les causes et les effets des inondations ainsi que sur les « moyens de lutter » face a une telle catastrophe. M. Compère est ingénieur agronome de formation et a aussi étudié l’économie. Il est spécialiste en riziculture, vulgarisation agricole et coopérative. Il connaît bien les Gonaïves puisqu’il a vécu six ans dans l’Artibonite. Il travaille dans la gestion des risques et désastres depuis dix ans. Il est actuellement coordonnateur de la prévention au Département de la protection civile (DPC).

 Lire la suite

**Vue aérienne de Mapou, au Nord des Gonaïves juste après les inondations. En arrière plan, les mornes déboisées, incapables de retenir les très grandes quantités d'eau déversées par les ouragans durant la saison cyclonique. Septembre 2008, Haïti

Gonaïves, Haïti: Un projet de reboisement et nettoyage à Terre Neuve, Haïti

TERRE NEUVE, le 8 mars 2009 - L'equipe de Terre des Jeunes Gonaives a fini l'installation de la pépinière à TERRE NEUVE. Nous travaillons sans prendre souffle de façon à profiter de la saison pluvieuse qui débute ces jours-ci.

 

 

 

 

 

Nous avons fait :

  • le nivellement
  • l'achat de la terre noire
  • l'application du fumier et du compost
  • le remplissage des 8000 pots
  • l'installation de la pépinière (tonnelle)
  • les semis
  • le traitement

Nous avons aussi organisé la sécurité et le recrutement du personnel.

Tout est clair, le travail le plus dur est fait. Il va maintenant falloir attendre la germination, l'émission des embryons, la maturité et le grand jour des plantations entre le dernier vendredi du mois de mai (Fête de l'arbre) et le 5 juin (la journee mondiale de l'environnement). Nous sommes confiants que tout y ira dans le respect des engagements, l'exactitude et la sincerité de notre équipe sur place.
 
Parallèlement, nous travaillons sur la mobilisation des planteurs et des habitants de la zone, histoire de renforcer la sensibilisation et l'éducation environnementale dans la zone.

Gonaïves, Haïti: Un arbre de chez nous

 


De 5 decembre a nos jours ,nos abres se portent encore bien et en tres bonne sante.

Regadez cet arbre qui depasse deja la taille d'un homme. 

joel

 

 

Gonaïves, Haïti: Deuxième séance de prévention des risques et désastres aux Gonaives

Projection du film parc Lavisite, Patrimoine en Péril aux Gonaïves


Mieux informer sur la nécessité de protéger l’une des dernières forêts d’Haiti

Pour la deuxième séance de prévention des risques et désastres, les Volontaires des Nations Unies et de Terre des Jeunes ont projeté le film Haïtien parc Lavisite, Patrimoine en Péril. Environ 115 élèves sont venus à l’alliance française voir le film et participer au débat. Sorti en 2008, le film fait état de l’avancement du processus de déforestation et des dangers qui menacent le parc.

Déclarée zone protégée en 1983, le parc national La Visite est aujourd’hui réellement menacé. De 8000 hectares, il y a une décennie, sa superficie boisée ne dépasse pas 800 hectares aujourd'hui.

Ce film, produit par la Fondation Seguin, dénonce l’absence de l'Etat et cherche à sensibiliser la population à la nécessité de protéger le parc. Lavisite représente en effet un château d'eau pour les départements de l'Ouest et du Sud-est. Le programme « Ecoles Vertes » réalisé par la Fondation Seguin avec le support financier de la Fondation Voilà entend éduquer la population de la région et la sensibiliser aux conséquences désastreuses de la dégradation de l'environnement.

Plusieurs milliers d'arbres fruitiers ont été déjà mis en terre dans le cadre de cette activité. Le film montre bien a quel point le parc est une réserve de la Biodiversité, mais aussi un réservoir naturel d’eau pour les habitants vivant dans les villes de Port-au-Prince, Jacmel et Léôogane.Lire la suite

Gonaïves, Haïti: TERRE DES JEUNES 11 ONZE ANS PLUS TARD AUX GONAIVES-HAITI

(Février 1998- Février 2009)

Un haïtien pour une graine et
une graine pour un arbre en Haïti 

Ce texte provient du  groupe d'Ariane Philemon que nous remercions.Lire la suite

Certains pays font face à des problèmes environnementaux sérieux liés à leurs industries polluantes ou à l'émission massive de gaz à effet de serre. Chez nous, en Haïti, ces problèmes sont moins importants que la déforestation abusive de nos compatriotes dans le but de survivre. Mais, peu importe le pays ou son empreinte écologique, une chose est certaine, la dégradation de l'environnement est intimement liée à l'action humaine. Que devrions nous faire la jeunesse Haïtienne ?
Partons un PEU à la base :
Le PEU de gestes sont comptés. Si seulement un million des 8 millions d'habitants de notre pays décide chacun de faire son tri sélectif (graine de vie) et de mettre en terre des graines pour faire pousser deux plantes, seulement DEUX, cela fera deux millions d'arbres et d'arbustes qui pourront être transplantés à des endroits stratégiques et qui auront pour effet: de retenir la terre, d'attirer les pluies, de nourrir ....

Gonaïves, Haïti: Résume de notre intervention à Leogane

 

Leogane est une ville situe a plus de 300 Kilomètre des Gonaives, deux heures environ en voiture normale du centre de Port-au-prince vert le sud du pays. 

Comme c’était annoncé, j’avais reçu l’invitation d’un groupe de jeunes qui ont compris que nos actions dans la communauté des Gonaives  méritent encore de s’élargir  dans d’autre endroit du pays comme leurs leur.Lire la suite

Gonaïves, Haïti: Renforcer le réseau des écoles

Suite aux catastrophes qui ont frappé la ville des Gonaives certaines ecoles sont finalement inexistantes ou démobilisées et des eleves ont laissé la ville.
Terre des Jeunes pour etre sûr que son reseau d'ecoles existe encore et renforcer sa volonte de travailler encore avec ces Directeurs, histoire d'evoluer dans un changement de comportement envers notres environnement, Terre des jeunes etait oblige de rencontrer porte en porte les Directeurs des ecoles pour réaffirmer leur volonté dans ses actions.

Concernant le jardin, tout est bien regulariser avec les nasses tresses en bambous, la sécurité est bien renforcer,ce matin on a mis pepiniere 3 qualites de chou et qui seront transplantes dans 22 jours approximativement.

 

     Liste des écoles secondaires inscrites aux actions environnementales avec  l’équipe de TERRE DES JEUNES au cours de l’année 2008-2009 aux Gonaïves

Recensement en date du 14 et 15 Janvier 2009 Lire la suite

Gonaïves, Haïti: Jardins -- Du boulot encore !!!

Hier des petits Cabris/chevres ont reussi a se faire coincer leur tete et rentrent dans le jardin malgre les mesures preventives qu'ont pris avant d'arranger les bambous de facon si rapprocher entre eux. Rapidement je faisais les contacts avec Mario et on a pense a une solution bien efficace,sans quoi les volailles et cabris vont tous detruire en une seconde tout les jardin Terre des Jeunes vient juste de faire un achat d'une partie des grilles tresses en Bambous que cela demande pour renforcer la cloture. On est au boulot.

Gonaïves, Haïti: Une formation en gestion de risques et désastres adressée aux écoles des Gonaïves

 

 

Ce 16 Janvier 2008 avait lieu, aux Gonaïves, une projection-débat portant sur le thème de l’état de l’environnement dans le monde. Cette séance est la première d’une série de sept autres s’inscrivant dans le cadre d’une formation en prévention des risques et désastres organisée par les Volontaires des Nations Unies et l’organisation transnationale Terre des Jeunes. Plus d’une centaine de jeunes en classes de Rhéto et Philo issus de la cinquantaine d’écoles que compte la ville (deux élèves par école) ont assisté à cette première.

Les élèves présents ont pu assister, à l’Alliance Française à la projection du film d’Al Gore, «Une vérité qui dérange », un film documentaire américain traitant du changement climatique, spécialement du réchauffement planétaire, réalisé par Davis Guggenheim. Al Gore, ancien vice-président des États-Unis d'Amérique et nouveau prix Nobel de la paix 2007, y tient le premier rôle. Le film est basé en grande partie sur une présentation multimédia que Gore a préparée pour sa campagne de sensibilisation sur le réchauffement climatique. Il fut présenté en avant-première en 2006 au Festival du film de Sundance, puis au Festival de Cannes 2006. Dans ce film, « l’ex-futur président des Etats-Unis » (comme il se définit lui-même de façon ironique après sa victoire/défaite sur Bush Junior) met en lumière la quasi-unanimité des scientifiques s'accordant sur le réchauffement global de la Terre, débat sur la politique et l'économie du réchauffement global, et décrit les conséquences graves que le changement du climat produira si la quantité de production humaine de gaz à effet de serre (avant tout le gaz carbonique : CO² n'est pas significativement réduite dans un futur très proche.

Antji Daniel Ouachée, le responsable national de Terre des Jeunes qui enseigne aussi les sciences de l’environnement au CREFI (Université des Sciences de l’Education) à Port-au-Prince s’est chargé de présenter une synthèse du film et a rappelé toute la polémique que le film a suscité, surtout au sein des milieux d’affaire. Les élèves ont par la suite posé des questions sur le film.Lire la suite

Drapeau: 
Pays: 
Haïti
Actif: 
1
Syndiquer le contenu