Recyclage et compostage

 

 

Compostage

Le compostage est une activités incontournable partout sur la planète. Chaque morceau de nourriture, de feuille d'arbre, de papier, chaque végétal est une source extraordinaire d'abondance. C'est le compostage qui peut assurer la pérennité du sol et qui peut garantir la renaissance des forêts. C'est le maillon entre la note finale (la mort et la décomposition) et la première note (la terre et la renaissance) de ce merveilleux cycle de la vie des plantes. Il est donc primordial, particulièrement dans un contexte de désertification, de faire du compostage à la maison, à l'école, au travail, au jardin, etc.

Dans le cadre du reboisement, les jeunes de Terre des jeunes peuvent apporter leur compost sur les lieux de plantation (sylvelle et parc sylva) et ainsi enrichir la terre et assurer un meilleur taux de survie des petits arbres. Dans certains cas, l'apport de compost sera une nécessité absolue car toute la matière organique du sol à reboiser a disparu (à cause du déboisement). 

 

Le compostage est extrêmement simple. Voici les grands principes de base :

  • La matière décomposée servira à la croissance de la matière vivante (arbres, légumes, plantes, etc.)
  • Pour une bonne décomposition, il ne faut inclure que des résidus végétaux (branches, feuilles, papier, pelures de légumes, pain, plantes et mauvaises herbes, etc.)
  • Pour une bonne décomposition, il faut alterner les matières azotées (les légumes, le gazon, les verdures) et les matières carbonées (matières ligneuse et fibreuse par exemple des branches, du papier, des feuilles mortes, des fibres de canne à sucre). Exemple : recouvrir les déchets de légumes avec des feuilles, puis du gazon vert, puis des plantes séchées, puis des pelures de légumes, etc.
  • Le compost a besoin d'humidité mais pas trop. Imaginez-vous que votre compost est une plante : il a besoin d'eau pour se décomposer, mais trop d'eau peut le faire pourrir et pas assez le faire sécher et moisir.
  • Le compost a besoin d'oxygène. Il ne faut pas trop arroser, ni trop mettre de matière azotée, ni trop tasser le compost. Un compost qui manque d'oxygène peut développer des mauvaises odeurs. On peut alors rajouter des feuilles mortes ou des fibres, mélanger le compost et vérifier le taux d'humidité.
  • Le compost doit atteindre une certaine température pour être exempt de bactéries nuisibles et de graines de plantes indésirables. Il est donc bon de l'exposer au soleil.
  • Le compost est un milieu vivant, il est tout à fait normal d'y retrouver une foule d'insectes liés à la décomposition (et leurs prédateurs).

Pour en savoir plus, visitez le site :

http://www.compostage.org/

  

Recyclage

Dès sa création, Terre des jeunes a mis l'accent sur la nécessité du recyclage, autant industriel que domestique, organisant ou participant, dans plusieurs pays, à des campagnes de sensibilisation et de formation telles que : 

Pour les plus âgés :  Opération recyclone, Mediterraneo verde, Recyclope. 

Et pour les plus jeunes :  Les concours de recyclettes, Les castors recyclent, Les petits hommes verts, Les terrestres extras (les terrex). 

Chaque jeune de Terre des jeunes se fait un point d'honneur de ne rien jeter, ne rien gaspiller et de faire passer le message.

Terre des jeunes a aussi participé à la création du premier centre coopératif de recyclage sélectif de quartier à Paris. Un immense quai de recyclage était mis à la disposition de milliers de Parisiens pour pouvoir enfin apporter leur papier, leur carton, leur verre à recycler ou à réemployer; et certains venaient de loin pour le faire. Pendant que des jeunes bénévoles rangeaient, classaient, triaient ou lavaient des bouteilles, des camions entraient, sortaient, débordant de matières à recycler. C'était du pionniérisme, mais ce fut véritablement une première européenne.

 

Aujourd'hui, à travers les écoles et les mouvements de jeunes, Terre des jeunes fait la promotion du recyclage sélectif particulièrement dans les pays en développement :

  • Installation de contenants distinctifs pour recevoir le papier, le plastique, le verre, le métal, les piles, les huiles de vidange à recycler.
  • Réflexion sur les 3 R : réduction, réemploi, recyclage.
  • Faire de nouveaux produits finis commercialisables avec les matières collectées (artisanat, matière brute, objets utilitaires). C'est à la fois une aide à la création d'emploi, une plus-value pour l'économie locale et une amélioration pour notre environnement.
  • Utiliser des matériaux recyclés pour la plantation d'arbres : contenants recyclés pour les plantules (coquille de noix de coco, bouteilles en plastique, bambou, etc.). Contenants recyclés pour le transport et l'entreposage de l'eau. Pneus recyclés, bois et autres matières pour la rétention du sol dans une pente (terrasses).
  • Techniques de recyclage accessibles à chacun; par exemple, refaire du papier chez soi ou dans son école avec un petit matériel simple.  

Liens recyclage :

L'ONG Qui dit mieux du Bénin récupère de façon utilitaire et artistique des emballages plastique qui inondent le paysage.

http://www.ongquiditmieux.org/

 

 

Translation Note: The French version of this content is being displayed because the English translation is unavailable.