TDJ/Jean-Rabel, Haïti

Présentation de la commune de Jean-Rabel

a) Contexte général

Fondée en 1743, la ville de Jean-Rabel s’étend sur une superficie de 844 km2. Avec une population d’environ 150 000 habitants (estimation IHSI, 2009) dont les 98% habitent le milieu rural .Composé de sept sections communales, Jean-Rabel est l’une des communes les plus denses de la République d’Haïti, la deuxième après Port-de-paix dans le département du nord-ouest. La commune de Jean-Rabel est un trésor caché d’Haïti avec ses côtes et son soleil qui donnent goût à la vie.

b) La problématique de l’environnement

Il est évident de souligner que sous le plan environnemental, la commune de Jean-Rabel, comme un vrai désert biologique, est une menace. Après plus de deux cents ans de fondation, cette commune est loin d’être sur le plan de développement durable au sens propre du thème. Les infrastructures sanitaires, routières, environnementales…n’existent que de nom. Pas de place publique, pas de marché public moderne, pas de forêt pouvant protégé la vie des êtres encore moins un jardin botanique, pas d’aucune zone protégée…, la commune même ne l’est pas. Tout ce fait comme si on vivait encore les plus belles époques de la préhistoire dans une commune bourrée de ressources, de toutes sortes, pouvant contribuer à son développement.
Il faut dire qu’à Jean-Rabel, la coupe des arbres dévient faits divers ; le charbon de bois reste encore la meilleure source de revenue pour les parents qui veulent s’assurer de l’avenir de leurs progénitures et la principale alternative des ménages. Ce qui constitue l’épineuse route menant ladite commune aux assauts de la sécheresse. En d’autres termes, une commune pataugée dans la misère et en pleine course effrénée vers le sous-développement.

Par conséquent, cette situation ne doit pas bénéficier du laxisme des filles et des fils de la dite commune. Pour éviter la disparition ou l’effondrement de cette commune, il nous faut des actions concrètes et significatives pouvant offrir d’autres alternatives à la population.

Pourquoi une antenne de Terre des Jeunes dans la commune de Jean-Rabel ?

Tenant compte de l’importance de l’écologie dans la restauration et la protection de l’environnement, l’un des trois piliers du développement durable après le social et l’économie. Considérant la situation actuelle de la dite commune sur le plan environnemental. Considérant l’importance de l’action citoyenne au profit d’une communauté…, il s’avère nécessaire d’agir vite et bien par une pensée globale à travers des actions locales.
Voila ce qui nous motive et nous conduit à l’implantation d’une antenne de Terre des Jeunes dans cette commune afin de contribuer à la concrétisation de notre projet d’écodéveloppement baptisé « Jean-Rabel en 2043, La capitale écologique d’Haïti ! » par le biais d’une campagne d’éducation environnementale axée sur la promotion de l’Ecocitoyenneté.
Mission principale :
La mission principale de TDJ est de « Sensibiliser les jeunes du monde entier aux questions de la sauvegarde de l'environnement et de la gestion locale ou régionale du patrimoine naturel et culturel, pour et par les jeunes eux-mêmes ». Pour atteindre cet objectif, nous réalisons des activités que voici :
• Sensibiliser la population (les Universités, collèges, les lycées, les écoles primaires, la population à la base) sur la protection de l’environnement.
• Organisation des cours d'éducation à l'environnement systématique dans les écoles de la commune de Jean-Rabel
• Créer des comités TDJ dans les écoles dès la rentrée prochaine
• Reboiser les champs vides
• Créer un jardin botanique dans la commune de Jean-Rabel
• Assurer la création et la protection des forêts
• Recycler les déchets qui polluent nos milieux de vie.
• Déposer les poubelles dans les écoles ; collèges, les universités, les églises…
• Lutter contre la dégradation du sol en assurant sa fertilisation.
• Développer l’agriculture, l’élevage, les cultures maraichères etc.
• Organiser des jours, des semaines voir des mois de formations pour la communauté a la base (groupements, organisation) sur les activités génératrices de revenues
• Créer dans les jours à venir un centre Agropastoral pouvant servir de lieux de formation sur plusieurs activités.
• Promouvoir l’énergie renouvelable.
• Promouvoir la solidarité entre les jeunes
• Assurer la sécurité alimentaire.
• Faire un plaidoyer auprès des politiques pour que des lois spécifiques soient votées pour la protection de la nature.
Bureau exécutif
Le bureau exécutif de cette antenne de Terre des Jeunes à Jean-Rabel est composé de trois membres :
1- Messerne Sagesse (Président)
2- Edmond Donné (Coordonnateur-Trésorier)
3- Agélus St-Julien (Secrétaire)

Pourquoi devenir membre de TDJ ?

Terre des Jeunes est avant tout, il faut se rappeler, une organisation à but non lucratif. Elle est structurée en un réseau d'antennes indépendantes réunies autour du principe du bénévolat, de la gestion locale, par la jeunesse, des problématiques de déforestation et plus largement d'une valorisation des connaissances locales et traditionnelles pour faire face aux problèmes environnementaux et sociaux.
L’intégration d’un individu au sein de Terre des Jeunes s’inscrit dans une démarche de participation citoyenne au développement de sa communauté. Une façon plus directe, plus concrète pour une citoyenne ou un citoyen de devenir acteur du développement local et durable.

En effet, tout (e) citoyen/enne qui ne veut pas être à la fois victime et complice de la situation dégradante qui menace la vie même des êtres habitant cette commune doit munir de sa carte d’écocitoyenneté disons, la Carte d’adhésion Terre des Jeunes et participer activement aux activités initiées par TDJ.
Le détenteur de cette carte est automatiquement un(e) écocitoyen/enne et bénéficie toute une gamme d’avantages offerts par TDJ comme :
a) Des séminaires de formation sur les domaines de l’environnement et l’agriculture
b) Des visites touristiques et d’échanges aux autres antennes Terre des Jeunes à travers le monde
c) Visites touristiques à travers toutes les régions du pays
d) Libre accès aux activités de TDJ
e) Considération spéciale en cas de cotisation pour une activité payante
f) Possibilité de faire partie intégrante des commissions de la structure locale
g) Possibilité de faire passer les revendications de sa localité ou d’apporter des projets y relatifs
h) Etre le principal chef de fil de TDJ dans sa localité
i) Attention particulière lors de la réalisation des concours, des programmes à caractère éducationnel
j) Libre accès de contacter n’importe quelle antenne en cas de voyage international dans n’importe quel pays à travers le monde dans lequel il y a une antenne TDJ
k) Avoir la priorité en cas d’offre de bourses d’études ou toutes autres choses visant une quantité de jeunes.
l) Etre partie prenante lors des activités offertes par TDJ comme des festivals, des foires, des expositions de produits agricoles, artisanaux etc
m) Devenir un vrai technicien ou une vraie technicienne en transformation de produits agricoles en produits finis destinés à la consommation.
n) Etre en contact avec des jeunes du monde entier œuvrant au bien-être de l’environnement
o) Etc.

Comment devenir membre ?

Pour être membre de terre des Jeunes, il faut :

• Avoir une bonne réputation au sein de la communauté.
• Souscrire au présent statut et règlements de la TDJ
• Munir d’une carte d’adhésion de TDJ
• Participer de manière consécutive à toutes les réunions de la TDJ
• Partager l’objectif de l’association
• Ếtre âgé de 18 ans et jouir de ses droits civils et politiques
• Pour les moins de 18 ans. Il faut avoir l’autorisation de ses parents

Messerne Sagesse, Président
(509) 3834-7197 / 42687013
E-mail :samelostar@yahoo.fr
tdjjeanrabelhaiti@yahoo.fr

TDJ/Jean-Rabel, Haïti: Cinecolo 2018: financement participatif

Cinecolo 2018: financement participatif

Le festival CINECOLO-HAITI est le premier festival national du film de l’environnement d’Haïti créé dans l’objectif de placer l’être humain et l’écologie au cœur des préoccupations actuelles. Ce projet vise à utiliser le 7e art, notamment le documentaire, afin de pouvoir sensibiliser, éduquer, convaincre la population haïtienne dont les jeunes en particulier sur les menaces des crises écologiques actuelles et de leur offrir des alternatives possibles et durables. Inscrit dans une dynamique de promotion de l’écocitoyenneté en vue de jeter les bases d’une transition écologique haïtienne, le festival Cinécolo-Haïti est un espace de rencontres, d’échanges, de formations, d’informations autour de la question de l’environnement.

Veuillez trouver la page de financement participatif au https://fr.ulule.com/festivalcinecolohaiti/

TDJ/Jean-Rabel, Haïti: Festival Cinécolo Haïti 2e édition

Festival Cinécolo Haïti 2e édition

La deuxième édition de Cinécolo Haïti aura lieu du 18 au 25 février 2017 autour
du thème "Construisons l'avenir". Voir les documents ci-joints pour plus de
précisions.

TDJ/Jean-Rabel, Haïti: Cinécolo Haïti, mars 2016

Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016
Cinécolo Haïti, mars 2016

En mars 2016 Terre des jeunes Jean-Rabel, Haïti, a organisé le Cinécolo Haïti, un espace d'échange et de découverte pour les jeunes autour de l'environnement en Haïti.

TDJ/Jean-Rabel, Haïti: 1er au 8 mars 2016 dans plusieurs villes d'Haïti: festival Cinécolo-Haïti

1er au 8 mars 2016 dans plusieurs villes d'Haïti: festival Cinécolo-Haïti

Avec pour mission d’être le festival de la transition écologique haïtienne, le festival Cinécolo-Haïti est un projet qui s’inscrit dans une dynamique de développement durable. Il vise à créer un espace de rencontres, d’échanges, de formation, d’information....visant à sensibiliser la population haïtienne, à travers le cinéma, sur les menaces des crises écologiques de l’heure à fin de trouver des alternatives possibles et durables. C’est un festival annuel qui se donne pour mission de sillonner les différentes villes du pays à travers une pléiade d’activités qui se répartissent ainsi :

  • Projections de films
  • Conférences
  • Pays-modèle
  • Marche verte
  • Braça-Vert
  • Prix colibri de la citoyenneté verte

Voir le document PDF pour plus d'infos

Pays: 
Haïti
Actif: 
1
Syndicate content